Sacré pour la sixième fois de sa carrière à Melbourne, Novak Djokovic a souhaité à sa victime du jour, Andy Murray, une future paternité heureuse à l’issue de sa victoire. Le numéro 1 mondial sait ce que c’est, lui qui a pu compter sur le soutien à distance de son fils Stefan.

Agé de 15 mois, le petit garçon a assisté à la nouvelle victoire de son champion de père devant Eurosport, comme le montre la vidéo partagée par la femme du meilleur joueur de la planète, Jelena, sur Twitter.

“On est en train de regarder maman-papa”, a plaisanté la Serbe. Cette blague fait référence à une interview du Djoker après son quart de finale victorieux contre Kei Nishikori durant laquelle il avait indiqué que son fils criait “mama” quand il le voyait à la télé ! Djokovic ne mentait pas.

Rémy de Souza
@LaSouz