BASKET-BALL – Dans la nuit de mardi à mercredi, Barack Obama a remis la médaille présidentielle de la liberté à de nombreuses personnalités comme l’acteur Tom Hanks, le musicien Bruce Springsteen, l’animatrice Ellen De Generes mais également l’ancien basketteur, Michael Jordan. Grand fan de basket et des Chicago Bulls, le président américain a prononcé un discours très touchant quand il a évoqué l’ancienne légende des parquets :

“Il est plus que le meilleur joueur des deux meilleures équipes de l’histoire, la Dream Team et les Chicago Bulls de 1996. Il est plus qu’un simple logo, plus qu’un simple meme sur internet…”

Ses mots ont beaucoup touché Michael Jordan, qui n’a pas pu retenir ses larmes en écoutant les éloges du pensionnaire de la Maison Blanche. Un moment très drôle et plein d’émotions à la fois…

Jonathan MURCIANO

@JoMurciano