FOOTBALL – Supportrice la plus célèbre du Stade rennais, Salma Hayek connaît plutôt bien l’ambiance des stades français. La femme de François-Henri Pinaut, le propriétaire du club breton, est revenue sur son expérience des loges à la française dans le Jimmy Kimmel Live!, célèbre émission de télévision diffusée mercredi aux Etats-Unis. L’occasion pour l’actrice mexicano-libano-américaine âgée de 49 ans de tacler avec humour le manque d’ambiance des carrés VIP hexagonaux :

“Mon mari est propriétaire d’une équipe appelée Rennes. C’est l’une des raisons pour lesquelles je suis tombée amoureuse de lui car je savais que je pourrais vivre avec un passionné de football. Il m’a emmené voir des matches en France et j’ai découvert quelque chose de très différent. On est allés où vont les gens importants, Sarkozy, Hollande, je les ai  tous rencontrés dans ces endroits (les tribunes VIP). J’ai l’habitude d’aller voir des matches de foot au Mexique, où tu bois de la Corona, tout le monde devient fou et là, tout le monde est assis (elle mime une personne assise sagement). Moi, je suis le match avec excitation et François me dit : “Bébé, calme-toi”. Finalement, il y a un but et vous savez ce que disent les Français quand il y a un but ? ‘But’ (prononcé boute), alors que moi, je crie ‘golllllazzzzo’. Mon mari m’a ensuite montré les photos qui se moquaient de moi sur Instagram : je ne m’étais jamais vue en train de regarder du foot. C’est dur de se confronter à son image dans ces moments de souffrance et de passion. C’était horrible. Après ça, j’étais plus calme.”

C’était sans compter une victoire de Rennes au Parc des Princes (2-1) contre un PSG à 11 contre 9 pendant 40 minutes, le 17 novembre 2012. Un match qualifié d’“historique” par Salma Hayek à l’issue duquel l’actrice a eu bien du mal à contenir ses émotions :

“A la fin, tout le monde était calme, mais moi j’ai explosé et pleuré de joie…”

Rémy de Souza
@LaSouz