Premier League – Avec un match en retard à disputer face à WBA, Arsène Wenger garde encore l’espoir de rattraper le leader Leicester dans la course au titre. Ses joueurs ont raté le coche samedi lors du derby londonien face à West Ham (3-3) comptant pour la 33e journée. La faute à… Andy Carroll.

L’attaquant anglais a inscrit un triplé en huit minutes (44e, 45e et 52e) dont deux têtes imparables sur lesquelles David Ospina n’a rien pu faire. Une performance que personne n’avait réussi face aux Gunners depuis Wayne Rooney avec Manchester United en août 2011. En un match, Andy Carroll a inscrit quasiment autant de buts (3 contre 4) qu’au cours de ses vingt précédentes rencontres de championnat. Grâce à ce point du nul et à l’exploit de leur buteur, les coéquipiers de Dimitri Payet peuvent toujours viser une qualification pour la Ligue des champions la saison prochaine.