FORMULE 1 – Le drame a été évité à Singapour, dimanche, et personne ne s’en plaindra. En début de Grand Prix, un commissaire s’est retrouvé sur la piste et a dû prendre ses jambes à son cou pour éviter la meute de pilotes menée à toute allure par Nico Rosberg, futur vainqueur de ce 15e rendez-vous de la saison.

Plus de peur que de mal pour l’homme chargé d’évacuer des débris de l’asphalte après l’accident de Nico Hülkenberg au départ. Reste des images assez impressionnantes et le commentaire de notre confrère de Canal+, Julien Fébreau, halluciné par la scène. Jugez plutôt :

En 2015, le Grand Prix de Singapour avait été marqué par un autre incident : à 280km/h, les pilotes avaient croisé un homme qui marchait le plus tranquillement du monde en bord de piste. Cette année, Max Verstappen a fait une rencontre d’un autre genre puisque le pilote Red Bull a eu à éviter un “lézard géant” qui s’était aventuré sur la piste lors des essais libres 3. Décidément, il se passe toujours quelque chose du côté de Marina Bay.

Rémy de Souza
@LaSouz