INSOLITE – Valait mieux être à l’heure. Au Brésil, il a fallu trois petites secondes à Mirray, attaquant du Comercial FC, pour inscrire un but quelques instants après le coup d’envoi. Trois secondes, le temps que le pétard qu’il a envoyé dans les buts du gardien de Catanduvense, pour le coup très (trop ?) avancé de sa ligne, ne finisse sa course au fond des filets.

Au final, Comercial a gagné la partie 4-1. Mais si vous avez manqué le début…

“Je compte sur vous pour que mon but soit nominé pour le prix Puskas”

Ce golazo a donné quelques idées à son auteur. Mirray “milite” désormais sur les réseaux sociaux pour que son amour de but fasse partie de la très fermée sélection du Prix Puskas de la FIFA, récompensant le plus beau but de l’année. C’est le principal interessé qui le propose sur son compte Instagram et qui a même lancé le hashtag #MirrayNoPuskas (Mirray au Puskas) sur Twitter :

Nina Aïssaoui
@ninaaissaoui