Avouons-le, hormis le suspense et les tirs au but, il n’y a pas eu grand chose à se mettre sous la dent lors du 8e de finale retour entre l’Atletico Madrid et le PSV Eindhoven mardi soir (0-0). Heureusement, le talent individuel permet parfois de sortir un match de sa torpeur. En debut de rencontre, Antoine Griezmann a gratifié le public d’une roulette digne de Zinedine Zidane pour se mettre hors de danger entre quatre défenseurs. Ca va vite, c’est efficace et c’est toujours ça de pris devant sa télé ou dans les tribunes.

Philippe Da Costa
@philippsch