Un petit pont, ça va, ça arrive. Deux, ça devient dur. Mais trois… c’est le signe qu’il faut peut être ranger les crampons un moment et prendre des vacances. Le défenseur de Dortmund Sokratis Papastathopoulos va se rappeler longtemps de cette journée. Pas pour la victoire de son équipe sur la pelouse du Werder Brême (1-3) mais pour les trois petits ponts pris en moins de 15 secondes par Zlatko Junuzovic. Une séquence qui fait froid dans le dos en ce jour d’Halloween…

Il y a une semaine, avant un match de Ligue Europa, Papastathopoulos avait lui aussi infligé un sacré petit pont à Mats Hummels son coéquipier. Sacré retour de bâton…

Philippe Da Costa
@Philippsch