TENNIS – S’il est souvent branché sur courant alternatif, Nick Kyrgios est pétri de talent. L’Australien est capable de coups géniaux, ce n’est pas Radek Stepanek, son adversaire au 1er tour de Wimbledon, qui dira le contraire.

Sur une montée du Tchèque, le 18e joueur mondial s’est illustré de fort belle manière avec un lob tweener, rien que ça. Avant de s’imposer en 4 sets (6-4, 6-3, 6-7, 6-1).

Rémy de Souza
@LaSouz